Azur Innovation Fund

Mission :

Azur Innovation Fund est un fonds public privé d’amorçage qui a pour objet le financement en capital et quasi fonds propres des startups innovantes au Maroc.
Azur Innovation Fund est un Fonds de 350 Millions de dirhams qui vise la participation dans un portefeuille limité à 20 startups.

Les critères d’intervention retenus par le Fonds pour la sélection des TPME innovantes ont conduit à classer ces dernières en « grandes catégories :
– Catégorie 1 – Seed Capital : qui regroupe les entreprises ayant moins de 18 ans d’existence ayant un concept ou un produit/service réussie
– Catégorie 2 – Early Stage Capital : regroupant les cibles ayant entre 18 et 36 moins ayant un produit/service innovant déjà mis sur le marché et qui connait des réassorts mêmes si les ventes sont irrégulières
– Catégorie 3 – Venture Capital : qui regroupe les cibles entre 36 et 60 mois ayant un produit/service innovant en production et disponible sur le marché avec des perspectives prometteuses concrètes.

Vision :

Le Fonds, domicilié au Maroc, a été créé à l’initiative du gouvernement marocain, « Innov Invest », qui vise à promouvoir l’esprit d’entreprise et le développement des TPME en soutenant les start-ups à forte croissance par une structure de financement combinant des financements publics et privés utilisant plusieurs outils de financement et un mécanisme de protection contre les pertes d’investissement privé.

Les ressources financières apportées par les investisseurs du fonds permettront à ce fonds marocain d’investir ou de co-investir dans une vingtaine de start-up innovantes et à fort impact au Maroc. L’objectif est d’accompagner ces entreprises technologiques dans leur développement. Celles évoluant dans des secteurs d’activités innovants et essentiels à la diversification économique du Royaume seront privilégiées.

Objectifs :

Le fonds vise à promouvoir un vaste champ d’activités qui s’inscrivent dans la stratégie de développement du Maroc, à savoir : le Plan d’accélération industrielle, le Plan Maroc vert et le Plan numérique Maroc. Et ce, à travers l’investissement dans un vaste champ d’activités tels que : l’agritech, les fintech, la biotech, la medtech, l’edtech, la cleantech… Le fonds reste néanmoins ouvert à l’innovation au sens large et vise à développer le terrain entrepreneurial au pays, à travers ses multiples collaborations avec les différents acteurs de l’écosystème (incubateurs, accélérateurs, fonds d’investissements, banques… ) .